Get Adobe Flash player

Rochonvillers sauvé de la décrépitude... ?

1 rochonviller1977                2 Block 5, Gros Ouvrage 'Rochonvillers November 2004. Source Wikipédia

1. Rochonvillers – bloc 5 en 1977 (photo Frédéric Demaret).        2. Le même bloc 5 de nos jours (Wikipédia)

  • La photo s'affiche en taille réelle au clic de souris.
  • Le dièse [ # ] vous informe davantage au survol de la souris.

Après des années d’abandon, de pillages et de vandalisme, l’ouvrage d’artillerie de Rochonvillers, l’un des tout grands de la Ligne Maginot ## Rappelons que le gros ouvrage de Rochonvillers, construit de 1929 à 1935, possède deux entrées, 5 blocs d’artillerie, trois blocs d’infanterie et un bloc observatoire. Son équipage en 1939-1940 était de 780 hommes. Il a la particularité de posséder le plus gros bloc d’artillerie du Nord-Est, son fameux bloc 5 avec ses quatre créneaux d’artillerie, trois de 75-29 et un de 135. avec ses 11 blocs et ses trois kilomètres de galeries, proche de Thionville (Moselle), est l’objet d’une proposition de prise en charge dans un but de préservation (?) par un groupe de passionnés du patrimoine local, les membres de l’association “La Lorraine à travers les siècles”. L’affaire est donc en cours de négociation entre ce groupement, la commune d‘Angevillers et l’armée, le fort étant toujours militaire. Bien entendu, principal responsable de la dégradation scandaleuse du fort au fil des années, l’armée fait la fine bouche, invoque l’état dangereux de l’ouvrage et émet toutes les réserves possibles quant à une éventuelle concession du fort soit à l’association de bénévoles soit à la commune. Bien que cette proposition de préservation arrive hélas un peu tard, il faut quand même la saluer à sa juste valeur puisqu’elle pourrait permettre à terme un minimum de valorisation de l’ouvrage et surtout un accès aux nombreux passionnés de la fortification Maginot qui se sont toujours vus refusée toute demande de visite adressée à l’armée. Pendant le même temps, visiteurs clandestins, ferrailleurs, voleurs de cuivre et autres vandales s’en donnaient à coeur joie en pénétrant dans le fort sans la moindre autorisation !

____________________________________

Août 2015 - L'information ci-dessus, qui ne datait pourtant que de mars 2014 est maintenant totalement périmée. Entièrement vidé, saccagé, vandalisé et incendié, l'ouvrage de Rochonvillers n'est plus aujourd'hui que l'ombre de lui-même, c'est à dire une triste épave absolument irrécupérable. Encore un morceau de la Ligne Maginot qui f... le camp. In memoriam...

___________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Visitors hit counter, stats, email report, location on a map, SEO for Joomla, Wordpress, Drupal, Magento and Prestashop